Actualités

Prochains évènements Cap Mentorat 

       Quel format préférez-vous ? Petit déjeuner, lunch, after work ?

Donnez-nous vote avis via le formulaire de contact.

 

Du mentorat dans une atmosphère Vodou !

Comment allier découverte des cultures et mentorat pour les femmes ?

C’est ce que Danielle Deffontaines de Cap mentorat a pu expérimenter en animant une séance de regroupement des mentor(e)s du réseau de femmes de la Caisse d’Épargne Grand Est- Europe dans un lieu particulièrement insolite : le musée du Vodou (avec un O pour respecter l’orthographe africaine) de Strasbourg. Dans ce musée privé, une salle de réunion avait été installée au milieu des objets du Togo et du Bénin de l’exposition « Vodou au féminin. Des mythes originels aux femmes d’aujourd’hui en Afrique de l’ouest », une opportunité de comprendre la place de la femme dans ces civilisations et un clin d’œil pour le réseau de femmes de l’entreprise.

Inspirées, peut-être même portées par l’atmosphère de ces lieux, les mentor(e)s ont partagé leurs expériences, leurs fiertés mais aussi quelquefois leurs doutes et leurs interrogations après quelques mois de fonctionnement de leur relation mentorale. Cette séance de regroupement a permis de : repréciser quelques éléments clés sur la différence entre postures de mentor et de conseil, travailler en co-développement sur une problématique amenée par une mentor, conclure sur les acquis de cette séance pour chacun.

Nos participantes ont vraiment apprécié ce moment d’échange et de partage. Elles ont trouvé cette séance de regroupement importante et nécessaire pour leur pratique du mentorat. Au délà de l’échange, elles ont également aimé la mise en pratique du feedback et l’apport de nouvelles méthodes comme le co-développement.

Découvrir le musée Vodou de Strasbourg

Prochaine

 formation certifiante à l’ingénierie du mentorat


Pourquoi le mentorat a-t-il autant de succès auprès des entreprises aujourd’hui ? Quelles sont les clés d’un programme de mentorat réussi ? Quels en sont les bonnes pratiques ?

 

En pleine expansion ces dernières années dans les entreprises, le mentorat permet de favoriser la transmission des savoirs, de renforcer l’autonomie et la confiance de vos collaborateurs et selon les dernières études menées aux Etats-Unis et au Canada, il contribue aux bien-être des salariés et à la bonne santé des organisations. Alors pourquoi ne pas vous y mettre vous aussi ? Il suffit de quelques jours pour apprendre à déployer un processus de mentorat efficace et acquérir un vrai savoir-faire.  La formation certifiante d’Ingénieur en Mentorat (IeM), proposée par Cap mentorat, en partenariat avec  « Espace Transitions« , vous permettra de maîtriser les connaissances essentielles pour comprendre les valeurs, principes et objectifs du mentorat, connaître les principales étapes d’un programme de mentorat, informer et former vos collaborateurs, évaluer les résultats de cette démarche.

Notre prochaine session se tiendra à Paris, les 14-15 mars 2019 et 9-10 avril 2018

Pour en savoir plus : Espace Transitions

Un colloque sur le mentorat et le coaching internes les 15 et 16 octobre 2018 à Paris

 

Comment développer et optimiser le mentorat dans votre entreprise ? Quelles sont les différents bénéfices du mentorat ? Qu’est ce que le Reverse mentoring ?

Conférences et rencontres avec des spécialistes européens du coaching et du mentoring  vous permettront de trouver des réponses à ces questions lors du colloque international organisé par l’European Mentoring et Coaching Council (EMCC) et In’Coach les 15 et 16 octobre prochains à Paris.

Les temps forts du programme.

74 % des DRH plébiscitent les actions de mentorat/tutorat dans l’entreprise

 

Les seniors ont du talent et représentent un atout pour l’entreprise, notamment pour leur capacité à transmettre leurs savoirs et à accompagner les plus jeunes

C’est ce que révèle une étude présentée en avril 2018 par les cabinets OASYS/SYNDEX et MIDLIFE et menée auprès de 930 personnes,  représentants du personnel, responsables RH, Managers…, travaillant dans un panel d’entreprises issues de secteurs divers : industrie 26% ; services 17 % ; associatif & médico-social 17% ; Public et parapublic  14%. Parmi les actions proposées au seniors, les dispositifs de mentorat/tutorat/parrainage sont citées par 74% des  DRH (et 48% des représentants du personnel) comme performantes pour l’entreprise.

Lire l’étude ici et la synthèse

Le mentorat pour renforcer la présence des femmes magistrats en Côte-d’Ivoire

 

L’association des femmes magistrats de Côte d’Ivoire (AFEMCI), a participé à un atelier sur le mentorat animé par Danielle DEFFONTAINES de Cap MENTORAT à Abidjan le 10 décembre 2017. Objectif : utiliser le mentorat pour lutter  contre la sous-représentation des femmes dans la magistrature ivoirienne et renforcer le leadership féminin. Aujourd’hui la Côte d’Ivoire compte 692 magistrats dont 184 femmes, soit 33% de l’effectif total.

Organisé par l’AFEMCI, en collaboration avec l’agence américaine de développement, USAID, et le programme ProJustice pour le renforcement du système judiciaire ivoirien, cet atelier a permis à une cinquantaine de magistrates de bénéficier d’une formation au mentorat. Elle devrait être le point de départ d’un programme de mentorat permettant à des femmes magistrats déjà expérimentées d’aider de jeunes magistrats « par des conseils avisés, pour les aider à améliorer leurs capacités de prise de décision et opérer des choix raisonnables » comme l’a expliqué la présidente du conseil d’administration de l’AFEMCI, Mme Suzanne Haddad N’Guessan-Zékré.

Voir articles de L’Inter et Projustice sur le site d’Alceis.com

Du mentorat à la SNCF pour les dirigeants de proximité

 

Destiné à accompagner des managers de proximité lors de leur prise de fonctions au sein de l’une des entités de la SNCF, ce programme de mentorat a été accompagné en soutien externe par Danielle DEFFONTAINES, membre fondateur de CAP MENTORAT. Il a été lancé en janvier 2017, pour un an, à titre d’expérimentation par la Direction des Talents et Ressources Humaines à la SNCF auprès d’une quinzaine de binômes mentors-mentorés. L’objectif de la démarche est de permettre aux dirigeants de proximité de gagner en « aisance managériale ».

Ce programme a fait l’objet d’une étude, menée par Aleksandra VUJIC, alternante à la SNCF dans le cadre d’un Master 2 en sociologie de l’Université de Saint-Quentin en Yvelines. Sa problématique principale ? Evaluer « dans quelles mesures un nouvel outil d’accompagnement, basé sur du libre-échange et sur une relation non hiérarchique, peut prétendre améliorer la performance managériale des dirigeants de proximité tout en étant un levier d’évolution culturelle ? ».

Toutes les étapes de la démarche mentorale, y sont analysées, de la création du comité de pilotage à mise en place des binômes jusqu’au dispositif de suivi du programme. Les témoignages des mentors et des mentorés permettent d’en mesurer les bénéfices « prendre en compte les évolutions du terrain dans un monde qui change très vite » pour les premiers et « prendre du recul » pour les seconds. Les contraintes et les freins y sont examinées également : contraintes de temps et de lieux, interventionnisme des mentors ou craintes liées à la confidentialité des échanges pour les mentorés…

Les conclusions de l’étude sur cette opération toujours en cours montrent néanmoins les premiers effets positifs ressentis par les binômes: le mentorat permet notamment «une proximité, une confiance, une sérénité et plus de performance, en ayant une meilleure vision de ce qui se fait ou de ce qui se faisait et qui ne se fait plus au sein de l’entreprise ».

Lire l’étude ici.

Une conférence sur le coaching et le mentorat pour les publics
souffrant de handicap

Accompagner les parcours de formation des personnes souffrant de handicap grâce au mentorat et au coaching tel a été le thème de cette conférence animée  le 22 novembre 2017 à Auch (Gers) par Jean-Pierre ANDRIEN de Cap MENTORAT. Elle était organisée à l’initiative de Complexe de Pagès, association fondée par des mutuelles sociales agricoles qui regroupe un Institut Médico-Professionnel (IMPro), un Etablissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) et un Foyer d’hébergement.

 

Cette conférence sur le thème « Coaching & Mentorat : quelles postures, quelles différences ? » a permis de présenter, lors d’une matinée, les résultats d’un projet conduit pendant 2 années par le Complexe de Pagès, dans le cadre d’ERASMUS + en partenariat avec un établissement socio éducatif polonais. Les équipes éducatives des deux établissements français et polonais ont élaboré conjointement et expérimenté une démarche de coaching et de mentorat auprès d’un groupe de jeunes  prenant en compte le handicap et la dimension interculturelle. Le retour d’expérience présenté par les enseignants français en clôture de la matinée a permis d’échanger à partir de l’exposé de Jean-Pierre ANDRIEN sur cette démarche  mise en place auprès de ces jeunes issus de deux pays différents .

 

 

 

La formation d’Ingénieur en Mentorat
avec Espace Transitions 

 


Managers, responsables RH, vous souhaitez accélérer la transmission des savoirs dans votre organisation (que ce soit des plus agés vers les plus jeunes ou l’inverse avec le Reverse mentoring), valoriser les compétences de vos collaborateurs, lancer une dynamique d’apprentissage permanent avec le mentorat… ?  Vous êtes coachs professionnels, consultants, formateurs, et souhaitez acquérir de nouvelles compétences ? Inscrivez-vous à cette nouvelle for
mation d’Ingénieur en Mentorat (IeM) proposée par Cap mentorat en partenariat avec  « Espace Transitions« ,  pendant 3 jours à Paris ou en Touraine depuis septembre 2017.

A l’issue de cette formation, les futurs Ingénieurs en Mentorat (ou Managers de Programme) seront capables de mettre en place un programme de mentorat, d’en former les acteurs et d’en évaluer les résultats.

Les objectifs de la formation

  • Comprendre ce qu’est le mentorat, ses valeurs, ses objectifs, ses applications
  • Evaluer ses bénéfices pour les organisations et leurs collaborateurs
  • Définir un processus de mentorat au sein d’une organisation
  • Structurer le programme de mentorat et en former les acteurs
  • Faciliter et assurer le suivi du dispositif
  • Mesurer ses résultats

Public 

Coachs souhaitant se former à la compétence mentorat, responsables RH, chargés du développement des talents et des compétences, responsables formation, coachs internes ou ingénieurs pédagogiques souhaitant comprendre le processus du mentorat, ses avantages et ses différences par rapport aux autres pratiques, chefs de projets, directeurs d’études, responsables de filières universitaires…

Dates et lieux 

Paris : nous consulter

Tarifs

3 journées

Pour en savoir plus : Espace Transitions

Cap mentorat et la Mairie de Paris pour faire découvrir le mentorat au Salon pour l’emploi des jeunes

Conférence, stand d’information,  accompagnements flashs : le mardi 7 mars à la Grande Halle de La Villette, Cap mentorat a participé à une présentation des dispositifs de parrainnage, de mentorat et de coaching solidaire en faveur de l’insertion des jeunes.

Aux côtés de la Mission locale de Paris, et sous l’égide de l’opération 1000 parrains pour 1000 emplois, plusieurs représentants d’associations, dont Cap mentorat, Frateli, NQT, Fondation Face, EMCC France… ont pu répondre pendant près de 7 heures aux questions d’environ 80 personnes venues s’informer sur ces dispositifs d’accompagnement encore trop méconnus. Certains d’entre elles ont pu bénéficier de coachings flashs proposés par des coachs solidaires de l’EMCC France.

En en savoir plus ici.

 

Le Reverse mentoring : un outil d’adaptation pour toutes les générations dans l’entreprise

Dans un environnement économique en perpétuelle mutation où les savoirs se périment vite et les compétences doivent être réactualisées en permanence,  le mentorat inversé est un formidable outil d’adaption. Par leur capacité à apprendre ensemble, à remettre à jour leurs connaissances mutuelles, les binômes mentors-mentorés contribuent à rendre l’entreprise plus innovante et agile.

Le mentorat inversé ou Reverse mentoring est l’une des déclinaisons les plus répandues du mentorat dans les entreprises françaises aujourd’hui. Les fameux « Millennials » (les générations Y et Z et bientôt A…) forment les managers plus âgés en leur donnant des clés pour se familiariser avec les derniers outils numériques et les réseaux sociaux. Mais il s’agit avant tout d’un échange réciproque de savoirs institutionnels et de connaissances nouvelles. Cette pratique permet de connecter les générations entre elles et « d’utiliser pleinement toutes les capacités de travail disponibles à tous les niveaux et à tous les âges » comme l’exposait Peter Drucker au journal The Economist en 2001. De grands Groupes français ont déjà mis en place des programmes de Reverse mentoring à l’image d’AXA, d’Orange ou de Danone en France ou bien aux USA comme General Electric, Microsoft, Mastercard, Cisco systems…. Selon de nombreuses études, comme en témoigne la  Harvard Business Review, grâce au mentorat, les collaborateurs apprennent mieux et plus vite les uns des autres qu’à travers des formations classiques. La clé est de former les bons binômes en tenant compte de plusieurs critères : l’expérience, les centres d’intérêt, la formation et les objectifs de chacun.

Lire l’article des Echos, mai 2016

 

Cap mentorat « ambassadeur » auprès des finalistes du premier Hackathon pour l’Emploi les 18 et 19 novembre 2016 à Paris

 

img_3095img_1557

Quelle équipe de choc  ! Alice, expert pour l’emploi,  Stéphanie, chef de projet web, Boris, développeur web en formation à l’école Simplonde même que Soufiane (absent sur la photo), tous ont été récompensés après avoir planché pendant 48 heures à la Cité des métiers  pour répondre à l’un des 4 défis du premier « Hackathon pour l’emploi » organisé par la Mairie de Paris.

Conçu en partenariat avec la Cité des métiers et Pôle emploi, les 18 et 19 novembre 2016, cet évènement a réuni 150 volontaires, chercheurs d’emploi, entrepreneurs, professionnels du service public de l’emploi, développeurs, designers et start-uppers… autour d’un objectif : trouver des solutions innovantes pour lutter contre le chômage.

img_1556

Cap mentorat a participé en tant qu’ambassadeur et mentor à cette aventure aux côtés d’une équipe motivée, constituée pour l’occasion autour du thème : « Je m’engage pour l’emploi ou la mobilisation citoyenne et les nouvelles technologies au service d’une grande cause : Comment agir en tant que citoyen pour lutter contre le chômage? »

  • Nos 4 lauréats ont reçu le prix attribué aux vainqueurs de ce défi pour avoir imaginé un projet autour de la plateforme « Adpopteunchomeur.Com » qui propose de mettre en relation chômeurs et bénévoles et d’organiser chaque année une ChomeursPride destinée à redonner confiance et dignité aux demandeurs d’emplois et à valoriser le rôle des bénévoles à leurs côtés.

En savoir plus, ici.

 

Le mentorat pour les avocats et les juristes

 

Les barreaux de Québec et de Montréal, sont très avancés dans la mise en place des programmes de mentorat pour accompagner les jeunes avocats au début de leur carrière. En France, certains barreaux tentent timidement l’expérience, comme le souligne cet article de village-justice.com.

« En France chacun connaît le terme de mentor, pourtant les programmes de mentorat semblent inexistants dans le milieu du droit, ou à tout le moins ils ne sont pas (encore) institutionnalisés.
Cependant, la situation évolue sensiblement, notamment en ce qui concerne les avocats et les juristes d’entreprise… »

Lire la suite sur le site du Village de la Justice

 

 

 Cap Mentorat partenaire d’un colloque sur le mentorat en entreprise

Le monde change, le management aussi ?

unknown

Le premier colloque régional sur « Le Mentorat : Valeurs et Compétences » s’est tenu le 16 novembre 2016,  à Bordeaux.

Plus de 70 personnes, professionnels de l’accompagnement, représentants des RH, dirigeants et cadres d’entreprise, ont assisté à cette manifestation, témoignant ainsi de l’intérêt que suscite le mentorat en entreprise.

Après une introduction par Alain Ribet, journaliste à Sud-Ouest, et Evrard Beauroy-Eustache, Délégué Régional EMCC Aquitaine, le colloque a permis à Arnaud Lacan, Professeur à la Kedge Business School, de rappeler que les évolutions de la société ont aussi des conséquences en terme de management pour les entreprises. Jean-Pierre Andrien (adhérent de l’EMCC France et membre fondateur de Cap mentorat) a présenté les fondamentaux du mentorat : objectifs, origines et applications actuelles, puis Danielle Deffontaines (représentant Cap Mentorat) a exposé les grandes étapes de l’ingénierie d’un programme de mentorat : comment définir ses objectifs, comment le mettre en oeuvre et assurer son suivi, et comment mesurer ses résultats ? Des représentants d’entreprises ont ensuite témoigné de leurs expériences dans la mise en place de programmes de mentorat : EDF, La Poste, Apple, Techdata…

Retrouvez-nous sur Linkedin9208389

 

Ateliers sur le mentorat au Colloque de l’EMCC  (European Mentoring and Coaching Council). 

images mentor 3A l’occasion du 12ème colloque de l’EMCC France consacré aux pratiques collaboratives, au mentorat et aux accompagnements innovants en entreprise qui s’est tenu le 9 avril 2016 et a réuni près de 350 personnes au Centre de conférences CAP Event, deux ateliers ont été animés par des membres de Cap mentorat. Ils avaient pour thème :

L’ingénieur en mentorat pivot et garant de la réussite du programme de mentorat, animé par Danielle Deffontaines et Danièle Simon

Le mentorat intergénérationnel : une pratique gagnant/gagnant, animé par Tristan de Feuilhade et Jean-Michel Zomeno

Une table ronde était également dédiée à cette thématique. Son titre : « Société du partage et mentorat : quelles opportunités pour les entreprises et les salariés ? ». Plusieurs experts du mentorat, mentors, mentorés ou pilotes de programmes en entreprise ont partagé leur expérience et témoigné de l’intérêt de cette forme d’accompagnement, puissant outil de développement individuel et collectif au service de la performance et de l’intelligence collective.

En savoir plus sur le colloque.

 

Deux études sur le mentorat en entreprise à l’initiave de Cap Mentorat et EMCC France

 

Les programmes de mentorat : des bénéfices pour les salariés et les entreprises

image mentoratalisée fin 2015 à l’initiative de la Commission mentorat de l’European Mentoring and Coaching Council (EMCC), l’étude a été menée, dans le cadre d’un Master Management de l’Université de Haute Alsace, auprès d’une une dizaine d’entreprises, toutes appartenant à de grands groupes, dans les secteurs de l’automobile, l’énergie, l’agroalimentaire, le ciment, les mutuelles, les services bancaires, l’audit ou le consulting…

Plutôt réservés aux hauts potentiels, les programmes de mentorat mis en place par ces grandes entreprises poursuivent plusieurs objectifs : la transmission de savoirs faire et savoirs être entre experts seniors et juniors (ou inversement entre juniors et seniors avec le reverse mentoring) ; l’intégration de nouveaux salariés ; la diffusion de la culture de l’entreprise ; la promotion des femmes ; le développement de nouvelles compétences. Parmi les bénéfices évoqués pour les mentors, les mentorés, et l’entreprise :  l’amélioration du lien social,  le renforcement de la confiance, l’évolution des compétences, le développement des réseaux,  l’amélioration de la communication en interne et avec la hiérarchie…

Résultats de l’étude ici.

 

Le mentorat professionnel au coeur du développement du capital social

viraliteMenée  dans le cadre d’un Master de recherche en Management et Sciences des Organisations de l’Université Paris-Ouest, à l’initiative de Cap mentorat, cette étude montre comment le mentorat peut répondre aux besoins d’adaptation des organisations et apporter des solutions concrètes pour améliorer la créativité, la circulation du savoir et la valorisation des talents.

Cette étude confirme que le mentorat contribue au développement personnel et professionnel des individus dans des entreprises et les organisations. Il favorise la transmission du savoir, est facteur de lien social, développe la confiance en soi et l’implication des salariés dans l’entreprise.

Continuer la lecture du mémoire sur le fichier PDF